RSS
Mobile
Google+
Facebook
Twitter
Les éditions
Lettres d'information
Contacts
Conseil départemental de la Savoie

 

L'eau

L'eau en Savoie : une ressource abondante à préserver

Les territoires de montagne sont très souvent décrits comme riches en eau. Pourtant, des efforts constants sont nécessaires pour assurer la préservation de cette ressource, qu’il s’agisse de sa disponibilité ou de sa qualité.

Le Département œuvre depuis plus de 40 ans en ce sens, pour le bien être des savoyards et le maintien de leur cadre de vie.

1 300


captages

pour l'AEP

 

173


STEP

pour une capacité épuratoire de 1,2 million d'EH

 

3,47


Prix moyen en euros/m3

de l'eau potable et de l'assainissement

 

3


contrats

de bassins versants e n c o u r s

 

4


PAPI

 

Plus de la moitié

des communes savoyardes adhérentes à une structure de gestion intercommunale

 

La quasi totalité

du territoire couvert par des schémas directeurs d'alimentation en eau potable et assainissement

Historique

Dès les années 70, le Département déploie une politique d’aide financière pour soutenir les collectivités dans la réalisation de leurs projets dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement. Dans le même temps, il crée le SATESE, Service d’Assistance Technique pour l’Entretien des Stations d’Epuration, véritable cellule d’appuis aux gestionnaires d’équipements de traitement des eaux usées.

 

En 1990, le Département élabore une politique en faveur des cours d’eau et des milieux aquatiques et accompagne les communes savoyardes dans la création de plusieurs structures intercommunales de gestion des "cours d’eau" en instituant une deuxième cellule d’assistance technique, le SATERCE, Service d’Assistance Technique à l’Entretien et à la Restauration des Cours d’Eau. Aujourd’hui, cette politique est en partie relayée par des structures de bassins versants portant ou ayant porté des contrats de rivières.

 

Puis, face aux enjeux quantitatifs relevés dans la loi sur l’eau de 1992, le SAGERE, Service d’Assistance à la Gestion des Réseaux d’Eau est créé.

Un service de l’eau regroupant ces trois cellules est alors organisé permettant ainsi un traitement global de la question de l’eau.

 

L'action départementale

  • Les cours d’eau et les milieux aquatiques :
    • animation de l’observatoire de la qualité des milieux et assistance technique et financière aux syndicats de communes gestionnaires de programmes de restauration et d’entretien,
    • appui pour les programmes d’aménagement de protection contre les inondations,
    • expérimentations dans la lutte contre les espèces invasives.

 

  • L'alimentation en eau et l’assainissement
    • animation de l’observatoire de la qualité des services, de leurs prix,
    • appui technique et financier pour la réalisation des schémas directeurs et d’études d’opportunité de transfert de compétence à des structures intercommunales,
    • programme de recherche spécifique sur de nouvelles ressources pour l’alimentation en eau, sur les interconnexions de réseaux, les économies d’eau, etc.

 

  • La ressource en eau et le changement climatique
    • animation du réseau de Télésurveillance des Eaux Souterraines de Savoie (TESS), nappes et sources gravitaires,
    • étude à l'échelle départementale des ressources disponibles, des besoins des différents usages et des milieux, de leur évolution,
    • animation de schémas de conciliation des usages de l’eau.

 

Enfin, la Direction de l’environnement et du paysage assure la gestion des programmes d’aides financières aux collectivités pour la distribution d’eau potable, l’assainissement et les cours d’eau. Une politique volontariste pour préserver une richesse vitale, aujourd’hui comme pour les générations futures.

Zoom sur ...

 

La télésurveillance des eaux souterraines de Savoie


Afin de mieux appréhender le comportement des différents aquifères, particulièrement lors des périodes de sécheresse, le Département a décidé de mettre en œuvre un réseau automatisé de surveillance quantitatif des eaux souterraines : le réseau TESS permet de caractériser plus finement le fonctionnement des aquifères.


Entre 2008 et 2014, 14 sites (11 captages et 3 piézomètres) ont ainsi été équipés d’un système d’instrumentation automatisé, autonome, communicant par télétransmission les données mesurées.

 

La constitution de ce réseau vise deux objectifs :

  • la gestion locale des ressources (court et moyen terme),
  • la connaissance de leur évolution générale (long terme).

 

Les résultats obtenus sont d’ores et déjà utilisés comme indicateurs de référence par le Comité sécheresse départemental qui gère les crises sous l’autorité du Préfet. Des actions sont aussi engagées dans le cadre d’un programme de recherche avec l’Université de Savoie et Météo-France, afin de les transformer en de véritables indicateurs des niveaux de sécheresse du territoire.

 

Observatoire savoyard de l'environnement : réseau de surveillance

PLUS D'INFORMATIONS

Observatoire savoyard de l’environnement : thème eau et climat

 

Portail de l'environnement en Savoie : thème eau

ACTUALITES

Développement durable en Savoie - Edition 2014

Zoom sur 4 actions phares parmi les 19 mises en œuvre par le Département de la Savoie en 2014.


Le moustique tigre en Savoie +d'infos

Savoie mag N°28 +d'infos

Le Département de la Savoie doublement primé au concours "Développement durable et éco-responsabilité" 2015 +d'infos

Elections départementales 2015 +d'infos
Ouvrir en grand

Elections départementales 2015 +d'infos
Ouvrir en grand

EN VIDEO

La station d'épuration

 
La station d'épuration