RSS
Mobile
Google+
Facebook
Twitter
Les éditions
Lettres d'information
Contacts
Conseil départemental de la Savoie
Vous êtes ici : Le Conseil départemental de la Savoie » Observatoire savoyard de l'environnement » Dossier » Energie » 2015 » Chaufferies bois en Savoie

Energie

Etat des lieux des chaufferies bois en Savoie*

*Source : chiffres issus d’une enquête réalisée par l’ASDER et le PEB
auprès des professionnels de la filière bois énergie et auprès d’un échantillon de particuliers.

En Savoie, le parc de chaufferies bois, en nombre, repose toujours majoritairement sur les particuliers. En revanche, la puissance installée est fortement le fait des bâtiments publics : on constate presque autant de puissance installée en chaufferie publique que pour les particuliers et le collectif privé réunis. Ceci est essentiellement imputable à la chaufferie de Bissy à Chambéry, augmentée de 16 MW en 2015 et raccordée au réseau de chaleur.

Le granulé demeure le combustible bois plébiscité pour les chaudières automatiques de petite puissance des particuliers.

 

Etat des lieux en Savoie fin 2015 pour les chaudières automatiques

Chaufferies Nombre Gamme de
puissance (en kW)
Puissance installée
(en kW)
Tonnage
de bois
Part de
la plaquette
Part du
granulé
Communales 134 de 35 à 16 000 43 550 43 500 t 96 % 4 %
Collectives privées 254 de 35 à 2 800 23 150 13 400 t 78 % 22 %
Particuliers 1 177 de 8 à 32 24 100 7 400 t 8 % 92 %

Source : ASDER - PEB

Le combustible bois consommé

Si on étudie les équipements bois indépendants (cheminées, inserts, poêles à bois bûche), on constate que le bois bûche est le combustible largement majoritaire en Savoie.

A noter : ces chiffres résultent d’une enquête réalisée par l’ASDER et le PEB (Pôle excellence bois). Par nature, les transactions de bois ne sont pas précisément quantifiables. Les données sur le bois bûche et les consommations de bois pour les poêles sont donc à considérer comme des estimations.

Total consommé fin 2015 : 212 000 tonnes dont

  • collectifs : 57 000 tonnes,
  • particuliers : 155 000 tonnes.

 

A noter : les 19 560 tonnes de granulés consommés en 2015 peuvent être détaillés par installation

  • 8 240 tonnes pour les poêles,
  • 6 760 pour les chaudières individuelles,
  • 4 560 pour les chaudières collectives privées et publiques.

Etat de la ressource en bois et prospective

La ressource en bois du département continue à croître. Les 202 000 ha actuels de forêt, dont on estime le volume en bois sur pied à 45 millions de m3, produisent un accroissement annuel de 1,2 million de m3. L’exploitation actuelle (bois d’œuvre et bois énergie) n’atteint pas l’accroissement annuel.
Il en résulte un solde positif d’accroissement annuel de 0,5 million de m
3, déduction faite de la mortalité en forêt (sources : ASDER-PEB-association des communes forestières).

Une enquête auprès des industriels gros consommateurs de bois a été réalisée en 2015. Elle a permis de mettre en évidence l'existence d'une très bonne complémentarité entre les besoins des industries et le développement des chaufferies bois (source : ASDERPEB).

Pour satisfaire les besoins prévus en 2050, il faudrait mobiliser environ 60 % de la totalité de la ressource disponible contre 35 à 40 % aujourd’hui (actuellement, environ 70 à 80 % du bois bûche et moins de 50 % de la plaquette forestière sont produits en Savoie). Cet objectif peut être atteint mais il ne sera pas possible d’aller au-delà.