RSS
Mobile
Google+
Facebook
Twitter
Les éditions
Lettres d'information
Contacts
Conseil départemental de la Savoie
Vous êtes ici : Le Conseil départemental de la Savoie » Social et jeunesse » Vie sociale » Personnes âgées
 

Personnes âgées

Les personnes âgées

Aide départementale personnalisée à l'autonomie

Résumé

L’Allocation départementale personnalisée d’autonomie permet d’accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie qu’elles se trouvent à domicile ou en maison de retraite.

Détail

 

L'ADPA, qu'est-ce que c'est ?


C'est une allocation départementale destinée à améliorer la prise en charge des personnes âgées en perte d'autonomie en leur permettant de recourir aux aides dont elles ont besoin pour l'accomplissement des gestes essentiels de la vie courante (se lever, se déplacer, s'habiller, faire sa toilette, préparer le repas...), qu'elles résident en établissement ou à domicile. 
Comment évalue-t-on la perte d'autonomie ?
Le degré de perte d'autonomie peut être plus ou moins important selon les personnes. Il a fait l'objet, au niveau national, d'une classification comportant 6 groupes appelés "groupe iso-ressources" (GIR), le groupe 1 étant la perte d'autonomie la plus lourde.

Qui a droit à l'ADPA ?


Les personnes âgées de plus de 60 ans, résidant en France de manière stable et régulière, ayant une perte d'autonomie correspondant aux groupes GIR, 1, 2, 3 ou 4.

Comment faire sa demande ?


Le dossier peut être retiré dans les services du Conseil départemental, dans chaque centre polyvalent d'action sociale (CPAS), auprès des délégations territoriales de la vie sociale (DTVS), à la Direction générale adjointe de la vie sociale, délégation départementale personnes âgées, à l'Hôtel du Département (Château des Ducs de Savoie à Chambéry), au centre communal d'action sociale (CCAS) de la commune de résidence, et auprès du centre local d'information et de coordination (CLIC) de Chambéry/Couronne, d'Albertville, d'Aix-les-Bains, de Tarentaise Vanoise, de l'Avant-pays savoyard, de la Combe de Savoie, de Maurienne.
L'ADPA est accordée par le Président du Conseil départemental.


Qu'est-ce que l'ADPA permet de financer ?

 

À domicile :
L'ADPA sert à financer les dépenses inscrites dans un plan d'aide personnalisée. Celui-ci est établi par une équipe médico-sociale en fonction des besoins de la personne et de son degré de perte d'autonomie.
Les dépenses prises en compte sont variées. Il peut s'agir de la rémunération d'une ou plusieurs personnes intervenant à domicile, de la prise en charge en accueil de jour ou temporaire dans un établissement, de frais tels que la téléalarme, le portage de repas, des frais liés à l'aménagement du logement.
L'ADPA devant couvrir un service rendu, un contrôle de l'utilisation effective de la prestation versée est effectuée.


En établissement :
L'allocation sert à couvrir le tarif dépendance. Dans un souci de simplification, le Conseil départemental verse dorénavant, une dotation dépendance aux établissements, ce qui dispense la personne âgée de constituer un dossier, la participation du Conseil départemental venant en déduction systématiquement sur la facture globale.

Comment l'ADPA à domicile est-elle calculée ?


Son montant tient compte de trois éléments :
• le degré de perte d'autonomie,
• les besoins de la personne,
• le montant de ses ressources qui déclenche éventuellement une participation au plan d'aide.
Détail disponible dans le règlement départemental d’aide sociale, partie «Allocation départementale personnalisée d’autonomie (ADPA) à domicile » et « Allocation départementale personnalisée d’autonomie (ADPA) en EHPAD et foyer logement »

 

Télécharger le dossier de demande d'ADPA
Télécharger le règlement départemental d'aide sociale

Télécharger le certificat médical

 

 

 


Contact

Pour trouver les coordonnées des services sociaux du Conseil départemental dans votre territoire, consultez l'annuaire des DTVS ci-dessous

EN VIDEO

EHPAD et foyer logement


EHPAD et foyer logement

ACTUALITES

Un nouveau service d'accueil de jour pour l'APEI de Chambéry

La structure a été inaugurée le 27 avril dernier. Elle offre 27 places d'accueil de jour, mais aussi de nouvelles places en foyer d'hébergement, des logements en médiation locative et abritera la plateforme autisme multi services.


Les CDJ à l'ONU +d'infos
Ouvrir en grand

Le prix Alterre’ado 2016 +d'infos

Plan ski jeunes : 30.000 collégiens sur les skis +d'infos

Exposition itinérante au collège Marlioz +d'infos

Budget 2016 +d'infos
Ouvrir en grand