RSS
Mobile
Google+
Facebook
Twitter
Les éditions
Lettres d'information
Contacts
Conseil départemental de la Savoie
Vous êtes ici : Le Conseil départemental de la Savoie » Infos pratiques
 

Infos pratiques

Le patrimoine

6- Plaquette de présentation du château

Résumé

Pour tout savoir ou presque du château des ducs de Savoie

Détail

 

Télécharger la plaquette illustrée (PDF 900 Ko)

 

Rendez-vous au château

 

 

Une de la plaquetteSouhaitant donner à tous l’occasion de découvrir le château, le Conseil général de la Savoie a choisi d’organiser plusieurs événements culturels gratuits au sein même de ce monument exceptionnel. L’objectif poursuivi est de favoriser l’accès à la culture pour tous.

Les Estivales  en Savoie

Dès les premiers soirs de l'été,  la cour du château revêt ses habits de scène pour accueillir plusieurs semaines durant les Estivales en Savoie. Depuis 2003, ce festival propose de mi-juin à début août une programmation de spectacles gratuits en plein air. Talents locaux ou artistes renommés, tous les horizons artistiques partagent cette scène sublimée par le décor de la Sainte-Chapelle. Avec une capacité de 3 500 spectateurs, les Estivales invitent le public à venir toujours plus nombreux pour apprécier, parfois découvrir, les arts de la scène au coeur d’un Monument historique.


Les Journées européennes du patrimoine

 

La saison automnale débute chaque troisième week-end de septembre par les Journées européennes du patrimoine, rencontres culturelles de la rentrée.Au rythme de différentes visites et animations artistiques, le château ouvre ses portes et invite à sa découverte. Visitez la Chambre des comptes, la Tour Trésorerie, les Salles basses, la Sainte-Chapelle et les Salons d’honneur sans oublier les jardins, le Grand carillon et la Tour mi-ronde dont la terrasse offre un beau panorama sur Chambéry et les montagnes environnantes

 


La Sainte-Chapelle

 

La Sainte Chapelle, intérieurL’édifice le plus remarquable du château vient de bénéficier de 3 importants chantiers de rénovation :  d'abord ce fut la façade baroque extérieure, puis les exceptionnelles verrières Renaissance, et tout récemment la restauration complète du grand décor en trompe-l'oeil du choeur, redonnant à la voûte toute sa beauté.





La Chambre des comptes

La chambre des comptesDésormais accessible lors d’expositions ou de visites guidées, la Chambre des comptes a connu une importante restauration. Précédés d’une étude archéologique, les travaux ont respecté le parti-pris de conjuguer authenticité des lieux et usage contemporain pour l’accueil des visiteurs et des expositions. Portes, placards muraux en pierres de taille, anciens éléments d’architecture ont été mis au jour et valorisés. Les meneaux des fenêtres de la Chambre des comptes ont été reconstitués afin de rendre à la grande façade toute son harmonie.

 






HISTOIRE

 

Du XIe au XVe siècle

 

 

Le château des comtes et ducs de Savoie


La porterieLe château-fort des sires de Chambéry,mentionné dès le milieu du XIe siècle, est à l’origine de l’essor de la ville. Mais il est difficile de cerner l’aspect de la Poype, le premier édifice castral. En 1232, le comte Thomas Ier de Savoie acquiert de Berlion, seigneur de Chambéry, une partie du bourg et du châteaufort. En 1295, le comte Amédée V de Savoie achète la totalité du château. Entre la fin du XIIIe et le début du XIVe siècle, de grands travaux sont alors entrepris : surélévation de la butte fortifiée, création de la Porterie, construction d’une grand’salle (aula), de nouveaux appartements...Des tours défensives sont édifiées : Grande tour (disparue), Tour Trésorerie (XIVe-XVe siècles), Tour demi-ronde (1398-1413) et Tour du Carrefour ou des Archives (1439-1444).Tout en gardant un rôle de forteresse, le château est alors une des résidences favorites de la Maison de Savoie et le siège de l’administration domaniale (Trésor des chartes,Conseil résident,Chancellerie,Chambre des comptes). Chambéry devient ainsi la « capitale » du duché. En 1408, le comte Amédée VIII, futur duc de Savoie, fait ériger une chapelle neuve qui abrite, à la fin du XVe siècle, le Saint-Suaire et prend alors le nom de Sainte-Chapelle. Entre 1521 et 1547, les maîtres verriers Jean de l’Arpe, Jean Baudichon puis Gaspard Masery réalisent les grandes verrières de la Sainte-Chapelle. Après l’incendie de 1532 puis l’occupation française du duché (1536-1559), le Saint-Suaire est définitivement déposé à la Cathédrale St Jean Baptiste à Turin en 1578.

 

 

 

Du XVIe au XVIIIe siècle

Résidence royale et administration


Le chateau vu de la place du chateauAprès le transfert de la capitale des États de Savoie de Chambéry à Turin en 1563, le château demeure une résidence de cour et un siège administratif : Chambre des comptes,Gouvernement, Intendance générale de Savoie. Au début du XVIIe siècle, le gouverneur Dom Félix de Savoie fait aménager le Vieux-Pavillon à l'emplacement du jardin proche la Tour Trésorerie. Entre 1647-1655, la duchesse et régente Christine de France fait reconstruire la façade de la Sainte-Chapelle dans le style baroque par son architecte favori, le piémontais Amedeo di Castellamonte. Au cours du XVIIIe siècle, le château est marqué par deux incendies. Sous l'occupation espagnole en 1743, le feu atteint une partie des Appartements royaux. Il faut attendre le mariage du futur roi Charles-Emmanuel IV avec Clotilde de France, soeur de Louis XVI, en 1775, pour que des travaux soient engagés : prolongation du château vers le Pavillon et édification d'un escalier monumental par l'architecte royal Giuseppe Battista Piacenza. En 1786, une nouvelle Aile royale est commandée par le roi Victor-Amédée III. En 1798, lors de la Révolution française et de la première Annexion de la Savoie à la France, un grand incendie ravage le « château national ». Il n’en subsiste que l'Aile royale et la Tour demironde, isolées face à la Sainte-Chapelle et aux bâtiments médiévaux de la Porterie.

 

 

Du XIXe au XXIe siècle

Un monument historique, siège de la Préfecture et du Conseil général


Escalier d'honneurLe château est affecté en 1802 à la Préfecture et au Conseil général du nouveau département du Mont-Blanc. Napoléon Ier fait transformer l'Aile royale en appartement impérial. En 1820, lors de la Restauration sarde, le roi Charles-Félix fait rénover la Sainte-Chapelle puis le roi Charles-Albert la fait orner de fresques en trompe-l'oeil, de style néogothique, par le peintre piémontais Casimir Vicario (1836). Il confie en 1844 à la Société d'histoire naturelle de la Savoie une partie des jardins du château et la maison du jardinier pour abriter le Muséum. Le roi Victor-Emmanuel II poursuit la reconstruction. Lors de la seconde Annexion de la Savoie à la France en 1860, le château est « concédé gratuitement et en toute propriété au département de la Savoie ».Un vaste chantier est confié par Napoléon III aux architectes Dénarié et Duban. Il s’achèvera sous la IIIe République : édification de la nouvelle Aile du Midi avec son grand escalier, et de l’escalier monumental de la Tour demi-ronde, desservant la Salle des délibérations créée en 1876 pour l’Assemblée départementale.

Classé Monument historique en 1881, le château fait depuis l'objet de restaurations. A partir de 1890, il abrite l’administration républicaine (Préfecture et Conseil général de la Savoie). En 1937, un carillon de 37 cloches est installé dans la Tour Yolande de la Sainte-Chapelle avant d’être remplacé en 1993 par un nouvel instrument de 70 cloches. Après l’incendie de 1997, les Salons d'honneur ont été restaurés. Les huisseries et gypseries du Salon jaune ont été remises en valeur, s'accordant avec le mobilier du XVIIIe siècle des maîtres ébénistes Pothier et Jacob, classé Monument historique.


 Tou demi-ronde Détail de vitrail


Contact


RENSEIGNEMENTS

Conservation départementale du patrimoine de la Savoie

tél. 04 79 70 63 60

www.savoie-culture.com

Visites guidées assurées par les guides-conférenciers agréés par le ministère de la culture et de la communication.

Parcours spécifiques pour les scolaires, les familles, les groupes…

 

RENSEIGNEMENTS

Service Ville d’art et d’histoire de Chambéry
tél. 04 79 70 15 94

Office de tourisme de Chambéry

tél. 04 79 33 42 47

www.chambery-tourisme.com

 

  • Personnes à mobilité réduite

 

accompagnement recommandé

 

  • Parking le plus proche

 

parking souterrain du château

 

  • accès libre à la Porterie
  • accès libre à la Chambre des comptes lors des expositions

Sondage

Cette fiche contient-elle d'après vous les informations nécessaires?