RSS
Mobile
Google+
Facebook
Twitter
Les éditions
Lettres d'information
Contacts
Conseil départemental de la Savoie
Vous êtes ici : Le Conseil départemental de la Savoie » Infos pratiques

Infos pratiques

L'environnement

Plan climat énergie territorial - adoption de la démarche

Résumé

Le 24 juin 2013, le Département s'est doté d'un Plan climat énergie territorial, outil opérationnel pour la mise en application des orientations internationales et nationales de lutte contre le changement climatique.

Détail

Les grands principes du plan climat

Ce plan est le fruit d’une démarche de réflexion menée avec l’Etat, des experts du climat, des spécialistes des ressources naturelles et des activités socio-économiques, des acteurs et décideurs départementaux, les agents du Département et les citoyens.

 

Depuis plusieurs décennies, le respect de l’environnement est au cœur des politiques conduites sur le territoire de la Savoie. Aujourd’hui, à travers cette démarche de Plan climat, le Département, avec l’ensemble des acteurs institutionnels et socio-économiques, s'engage à relever, à son niveau, le défi climatique. Il doit pour cela engager une nécessaire transition énergétique, fondée sur les principes de sobriété et d’efficacité énergétique d’une part, et de priorité aux énergies renouvelables d’autre part.

 

Le Plan climat départemental s’articule autour de :

  1. l'exemplarité de la collectivité, qui agit sur son patrimoine, qui exerce ses compétences et qui organise son fonctionnement interne ainsi que les activités de ses agents de manière à réduire son empreinte carbone
  2. l'adaptation des politiques de la collectivité qui permet de contribuer à la réduction de l’empreinte carbone des acteurs du territoire savoyard
  3. le positionnement privilégié de la collectivité en tant que fédérateur territorial des différents acteurs, des jeunes et de la population autour de projets locaux visant à atténuer et à s’adapter aux effets du changement climatique

 

Pourquoi un plan climat ?

Les perspectives d'évolution climatique dans les Alpes et en Savoie
  • Températures : augmentation moyenne de +1 °C en hiver et +1,5 °C en été à l’horizon 2030 (+1,8 et +2,8 °C en 2050 / +2,5 et +4 °C en 2070),
  • Précipitations : en 2050, +10 % en hiver et -20 % en été et en 2070, -30 % en été et baisse en automne,
  • Enneigement et altitude moyenne de la limite pluie-neige : quels que soient les scénarios et projections réalisés à partir des observations actuelles, une diminution importante de l’enneigement est à envisager à basse et moyenne altitude et plus particulièrement en fin de saison hivernale (globalement l’épaisseur de neige diminuerait de 40 % dans les Alpes du Nord d’ici 2050),
  • Devenir des glaciers alpins : quels que soient les scénarios et projections réalisés à partir des observations actuelles, la plupart des petits glaciers sont amenés à disparaître d’ici la fin du siècle avec les incidences que cela devrait entraîner sur l’alimentation des réseaux hydrologiques de surface et les aquifères de montagne.

 


Et plus globalement, impacts attendus en France
  • Augmentation de la température moyenne de 1 à 6,5 °C en 2100,
  • Augmentation de la fréquence, longueur et intensité des canicules (canicule de 2003 = été normal après 2060, frais après 2070),
  • Augmentation des précipitations hivernales et assèchement estival prononcé dans le sud,
  • Diminution de la durée de l’enneigement et baisse de la couverture neigeuse,
  • Risques naturels accrus (éboulements, inondations, avalanches, incendies),
  • Augmentation de l’érosion des plages et submersion des zones basses et estuaires,
  • Menace de disparition de certaines essences d’arbres, risque de baisse des rendements agricoles dans le sud (sécheresse et parasites),
  • Augmentation de la mortalité à cause du stress thermique, de l’apparition de nouvelles allergies et de maladies à vecteurs.

 


 

Le Plan climat en 3 chiffres

2 500 agents engagés

 

45 actions inscrites au PCET

 

20 % d’émissions évitées d’ici 2020

 

 

Les engagements de la collectivité

diminuer de 20 % ses émissions de gaz à effet de serre patrimoine et services entre 2011 et 2020 (bâtiments administratifs, collèges, fonctionnement des services, exercice des compétences obligatoires)

 

être sobre et efficace en matière de consommation énergétique : renforcer la performance énergétique de son patrimoine bâti, adopter de nouvelles pratiques de gestion, accompagner les changements de comportements des agents et des élus

 

développer, dès que le contexte technique le permet, des systèmes ayant recours aux énergies renouvelables en matière de construction et rénovation du patrimoine bâti départemental

 

 

 

Si vous souhaitez réagir ou contribuer :


Utiliser le formulaire de contact sécurisé ci-dessous

Formulaire de contact


Sondage

Cette fiche contient-elle d'après vous les informations nécessaires?