Du traité au plébiscite
Thème précédent
Retour au sommaire des thèmes
Thème suivant

Voir les documentsLe traité de Turin, qui décide le rattachement de la Savoie à la France, stipule qu’il doit se faire « sans nulle contrainte de la volonté des populations ». Dans la tradition du bonapartisme, Napoléon III accepte l’idée d’un plébiscite. L’Empereur diligente donc le sénateur Laity afin de préparer le vote et encourager les actions des comités pro-annexion.

Les 22 et 23 avril 1860, chaque commune de Savoie organise un vote à bulletin secret pour répondre par « oui », par « oui et zone » ou par « non » à la question suivante : « La Savoie veut-elle être réunie à la France ? ».

Le 29 avril, après examen des bulletins, le résultat du vote est prononcé par la Cour d’Appel de Chambéry. Le « oui » et le « oui et zone » l’emporte avec 130 533 voix et on ne compte que 71 abstentions et 235 voix contre l’annexion.

Quelques irrégularités sont constatées lors du vote : absence de bulletins « non », dépouillements réalisés trop tôt, surveillance du scrutin par des élus favorables au « oui ». Le Second Empire est un régime non démocratique, le vote est organisé comme une fête, pour montrer une adhésion populaire à la politique du gouvernement.

Cela n’empêche pas les manifestations d’enthousiasme dans tout le duché pour célébrer la victoire du « oui » et la nouvelle nationalité de la Savoie. Ce plébiscite valide, pour la première fois, un transfert de territoire entre deux états approuvé par la population.

01-ad73_fi_289.jpg

Lettre ouverte des députés savoyards au président de la Chambre des député, en faveur de la réunion de la Savoie à la France, le 18 mars 1860. Affiche.

"[…] Le résultat des votes ne peut être douteux, car les Alpes, la langue, les mœurs, les relations commerciales rendent la Savoie française […]"

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, FI 289.


02-ad73_2fs1_0168.jpg

Consignes du gouverneur royal Dupasquier pour le vote le 9 avril 1860.

"[…] Faites leur remarquer [aux administrés] que la Savoie n'a pas à se prononcer entre le Gouvernement Sarde et le Gouvernement Français : les versants français des Alpes ne peuvent plus appartenir à l'Etat puissant dont le Piémont fait maintenant partie. […]."

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 2FS 1.


03-ad73_29f51_0005.jpg

Gouvernement de la province d'Annecy, mise en place de commissaires et de sous-commissaires électoraux afin d'encadrer les votes, avril 1860.

"[…] Vu l'importance, dans ce cas, où pour la première fois nos concitoyens sont appelés au suffrage universel, d'éclairer les habitants des communes rurales sur le véritable sens du vote qu'ils doivent émettre avec entière connaissance de cause et avec la plus complète liberté […]."

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 29F 51.


04-ad73_12fi_293.jpg

Manifeste des comités centraux de Chambéry et d'Annecy aux habitants de la Savoie, en faveur du oui au rattachement, avril 1860. Affiche.

"[…] Demain donc nous serons citoyens français et nous jouirons de tous les avantages attachés à ce titre glorieux. Plus de contingents […]. Plus de douanes […]. Plus de passeports […]."

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 29F 51.


05-ad74_24j_567_006.jpg

Habitants de Nice se rendant au scrutin. Gravure parue dans « L'Illustration », le 21 avril 1860. D'après un croquis de Guiaud.

Conseil général de la Haute-Savoie, Archives départementales, 24J 567.


06-ad73_8fi_6_0001.jpg

La place des éléphants à Chambéry pendant le scrutin du 22 avril 1860. Gravure aquarellée non datée.

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 8Fi 6.


07-ad73_2fs5_0069.jpg

Première page du procès-verbal de votation de la commune de la Chapelle-Blanche, le 22 avril 1860.

"[…] En exécution du manifeste […] qui ouvre le suffrage universel et fait appel à tous les savoisiens âgés de 21 ans accomplis, au scrutin secret, pour répondre par OUI ou par NON à la question de l'annexion de la Savoie à la France […]"

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 2FS 5.


08-ad73_2fs5_0070.jpg

Extrait du procès-verbal de votation de la commune de la Chapelle-Blanche, le 22 avril 1860.

"[…] Nous nous sommes assurés, avant tout, par un compte exact, que le nombre des bulletins trouvés correspondaient aux cartes déposées et aux signes marqués sur la liste […]"

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 2FS 5.


09-bmc__15377-xxii-7_0001.jpg

Publication des résultats définitifs pour la ville de Chambéry, le 23 avril 1860. Affiche.

"Inscrits, 3 953
Votants, 3 619
OUI, 3 588
NON, 22
Bulletins nuls, 9"

Collection Bibliothèque municipale de Chambéry, 15377-XXII-7.


10-ad73_2fs5_0002.jpg

Etat récapitulatif des votes par arrondissement, le 29 avril 1860.

"Province de Chambéry : inscrits, 71 990 ; votants 70 636 ; affirmatifs, 70 536 ; négatifs, 74 ; nuls, 26.
Province d'Annecy : inscrits, 63 459 ; votants 60 203 ; affirmatifs, 59 997 ; négatifs, 161 ; nuls, 45.
Total général : inscrits, 135 449 ; votants 130 839 ; affirmatifs, 130 533 ; négatifs, 235 ; nuls, 71.
Chambéry, le 29 avril 1860."

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 2FS 5.


11-ad73_1j_265-1_46_0001.jpg

Affiche du banquet national au Théatre de Chambéry pour fêter la réunion de la Savoie à la France, le 26 avril 1860.

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 1J 265.


12-ad73_per185-monde-illus_12-05-1860_0003.jpg

Banquet au Théatre offert à Armand Laity par les habitants de Chambéry le 26 avril 1860. Gravure parue dans «  Le Monde illustré » du 12 mai 1860. D'après un croquis de Deroy.

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, PER 185.


13-ad73-4num-37-vue_228.jpg

Télégramme du gouvernement turinois demandant une copie du résultat du plébiscite le 28 mai 1860.

"Le gouvernement demande une copie authentique du procès-verbal du dépouillement général de la votation […]."

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, fonds Dupasquier, 4Num 37


14-ad73_j329_signature_pv.jpg

Signature au château de Chambéry du procès-verbal de remise de la Savoie par le commissaire extraordinaire Bianchi et le sénateur Laity, le 14 juin 1860. Gravure.

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, J 329.


15-ad73_2fs1_0110.jpg

Déclaration du sénateur Laity qui annonce à la population le rattachement de la Savoie à la France, le 14 juin 1860.

"[…] A dater de ce jour, vous êtes français par la nationalité comme vous l'étiez déjà par tous vos sentiments. C'est donc au nom de l'Empereur que je vous reçois dans la grande famille qui est heureuse et fière de vous ouvrir ses rangs […]"

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 2FS 1.


1860, la Savoie de l'Annexion - Archives départementales de la Savoie - www.savoie-archives.fr - © 2009-2010