RSS
Mobile
Google+
Facebook
Twitter
Les éditions
Lettres d'information
Contacts
Conseil départemental de la Savoie

Air

Source : Atmo Auvergne-Rhône-Alpes - mise à jour 2016

2015-2016

Réseau de surveillance

En Savoie, comme sur l’ensemble du territoire régional depuis le 1er juillet 2016, la surveillance de la qualité de l’air est assurée par l’association agréée Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ensemble du territoire savoyard est surveillé :

  • par des stations fixes, fonctionnant 24h/24, servant de référence, et installées dans des zones stratégiques,
  • par des moyens d’études implantés ponctuellement, qui complètent le suivi des zones urbaines, rurales ou de proximité industrielle et routière,
  • par des outils de modélisation permettant de cartographier la qualité de l’air et de restituer une information sur l’ensemble du territoire.

Ces moyens permettent de confronter la qualité de l’air savoyard à la réglementation en vigueur. Celle-ci détermine plusieurs types de valeurs (variables selon les polluants) : des valeurs limites et valeurs cibles qui s’appuient sur un bilan annuel rétrospectif de la qualité de l’air, mais également des seuils préfectoraux (niveau d’information et de recommandations, niveau d’alerte) applicables "en temps réel" lors d’épisodes aigus de pollution de l’air.


Les valeurs limites sont les concentrations que l’on ne peut dépasser que pendant une durée limitée : des mesures permanentes pour réduire durablement les émissions doivent alors être prises par les Etats membres de l’Union Européenne afin de respecter systématiquement ces valeurs.


Quand le seuil d’information et de recommandations sanitaires est atteint, les effets sur la santé des personnes sensibles (jeunes enfants, asthmatiques, insuffisants respiratoires et cardiaques, personnes âgées…) sont probables. Dès lors, un arrêté préfectoral définit la liste des organismes à informer et le message de recommandations sanitaires et comportementales à diffuser auprès des médias.


Quant au seuil d’alerte, il se rapporte à des valeurs au-delà desquelles il y a un risque immédiat pour l’ensemble de la population. A l’identique du cas précédent, un arrêté préfectoral définit les organismes à contacter pour informer le plus rapidement possible la population. Il incombe alors au Préfet de déterminer les mesures immédiates à prendre pour réduire les émissions de polluants (ralentissement ou arrêt de l’activité industrielle, limitation de la vitesse ou arrêt de la circulation pour certaines catégories de véhicules…).

Actualités 2017

Retours sur les épisodes de pollution aux particules sur la Région AUvergne-Rhône-Alpes :

Source : Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Actualités 2016

Les observatoires de surveillance de la qualité de l'air d'Auvergne (ATMO AUvergne) et de Rhône-Alpes (Air Rhône-Alpes) ont fusionné le 1er juillet 2016 pour devenir Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

A noter

Le site de mesures "A43 Vallée de la Maurienne" a été déplacé en 2012 de quelques centaines de mètres et a changé de typologie.

La première implantation avait une typologie spécifique, à la fois sous influence industrielle et de proximité routière. Ce premier emplacement est nommé "A43 Vallée de la Maurienne" dans les pages suivantes.

Le nouvel emplacement a une typologie de proximité routière, il est plus proche de l’A43 et n’est plus sous influence industrielle. Il est noté "A43 Vallée de la Maurienne (2)".

A l’échelle de la carte de localisation des stations de référence, ces deux positions se confondent.

Depuis le début de l’année 2015, la surveillance de la qualité de l’air sur l’agglomération de Chambéry s’est enrichie avec la création de la station "Chambéry Trafic" en bordure de l’avenue de Turin.

Zoom sur

Evaluation de la qualité de l'air durant les championnats du monde d'aviron à Aiguebelette

Les championnats du monde d'aviron ont eu lieu du 30 août au 6 septembre 2015 sur le lac d'Aiguebelette en Savoie. Outre l'organisation de la compétition proprement dite, le cahier des charges de l'évènement comprenait un volet environnemental et notamment un suivi de la qualité de l'air durant les épreuves. Atmo Auvergne-Rhône-Alpes s'est chargé de ce suivi, ainsi que de la diffusion d'un bulletin d'information quotidien sur l'état de la qualité de l'air.

Cette campagne de mesures a permis de s'assurer que l'organisation des championnats du monde d'aviron sur le lac d'Aiguebelette n'a pas entraîné de dépassements réglementaires à court terme dans ce secteur. Les niveaux sont restés relativement faibles et l'impact de la compétition a été inférieur à celui du tourisme estival classique du lac.

En savoir plus : Atmo Auvergne-Rhône-Alpes - le rapport de synthèse.

ACTUALITES

Le nouveau Savoie mag est en ligne

Le Savoie mag N°37 est en ligne avec notamment un dossier sur Savoie Mont Blanc.

Observatoire de l’environnement
+d'infos
Observatoire savoyard de l’environnement édition 2016
+d'infos
Climat : tous en mode défis !
+d'infos
Toutes les actus