FestAillons à la Chartreuse

écrit le 29 juillet 2019

Petit détour par ce festival qui allie sorties, ateliers-découverte ou encore spectacles en plein air et vous invite à mettre la main à la pâte.

AMBIANCE : « Le vieux socle vraiment c'est du granit. »

 

Ce matin-là à la Chartreuse d’Aillon, le guide c’est Jean-Michel.

 

AMBIANCE :  « C'est une pierre celle-ci elle vient a priori d'Italie, du côté de Suze. »

 

Son vrai métier, c’est tailleur de pierre. Et il est venu partager toutes ses connaissances pour une découverte inédite des Bauges et de son patrimoine. C’est le principe du festival Festaillon. Les visiteurs sont conquis.

 

PARTICIPANTE : « C'était une super balade on a bien profité, les explications étaient à la fois complexes et ludiques donc pour tout le monde, même pour les enfants c'était vraiment bien. Nous on a vraiment apprécié. »
PARTICIPANT : « On peut voir sous un autre angle le patrimoine, tout ce qui a été fait auparavant et ce qui est fait actuellement aussi. »

 

L'événement veut montrer un autre aspect de la Chartreuse en proposant des moments ludiques pour plaire aux enfants et à leurs parents.

 

ITV Jérôme Daviet : « On peut avoir un peu une image d'un site où les choses sont très sérieuses. C'est aussi d'être détendu, de prendre le temps de vivre, de prendre du plaisir et de découvrir, comprendre notre patrimoine, notre paysage, avec des moments sympathiques et conviviaux. »

 

De retour de balade, les participants ont été accueillis par une bonne odeur de pain chaud. Le four, récemment restauré, a été allumé pour cuire les créations que les enfants pétrissaient depuis le matin .

 

FILLE : « On a appris un peu l'histoire du pain, à pétrir, à faire des formes avec du pain, c'était cool. Ce qui m'a plu c'est le fait d'avoir son propre pain, qu'on ait pu fait des formes qui nous plaisaient et qu'ils répondaient volontiers à nos questions c'était bien. »
GARCON : « On n'a pas tous la chance d'avoir un four comme ça. Nous si on fait du pain c'est dans un four électrique, on a pas la chance de savoir comment on fait avec un vieux four. C'est beaucoup plus intéressant, il y a moins de technologie et la pratique c'est vraiment une ancienne pratique, ce n'est plus les recettes trouvées sur internet. »

 

D'autres activités ont été proposées au public. Les curieux ont notamment pu s'initier à la taille et au polissage de pierre.

 

PARTICIPANTE : « Ca se passe... C'est difficile de tenir les outils quand on n'a pas l'habitude, c'est un métier et je ne l'ai pas. Je l'ai plus dans la fabrication du pain ou des briques de pierre. »

 

La Chartreuse d'Aillon fait partie du réseau départemental des musées. Un soutien de taille pour ce site qui accueille environ 6000 visiteurs par an. 8 secondes

ITV Jérôme Daviet : « Ca nous permet de sortir d'un isolement, on est un site géographiquement isolé, on n'est pas une très grosse structure on n'a pas des gros moyens... On pourrait très vite se sentir perdu dans tout ça. D'avoir un réseau départemental qui nous suit, c'est clairement un moyen pour nous de nous décloisonner, de nous sentir moins seuls et de savoir que sur tout un tas de sujets on peut avoir des gens derrière nous qui nous appuient.

 

Le festival Festaillon c’est au total 3 jours de sorties, animations et spectacles pendant l’été 

Plus d'infos sur la compétence Patrimoine

logo footer 

Gardons le contact

contact   facebook   twitter   flux rss  picto pinterest  youtube

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30