#PORTRAIT

Clémence Frison : Les chèvres de Mademoiselle Clémence

écrit le 16 juillet 2019
Portrait de Clémence Frison

Bio express : 21 ans, Les Chapelles, éleveuse de chèvres

Des prairies fleuries entourées de montagne, un paysage bucolique marqué par la pente. En son creux, le village des Chapelles et ses cinq cents habitants. Clémence Frison est l’une d’entre eux. Depuis toute petite, le Beaufortain est son terrain de jeu. Au seuil de l'été, elle bat la campagne en Haute-Tarentaise, accompagnée de ses 65 chèvres. Bichonné, dorloté, toiletté, en somme élevé avec amour, ce petit cheptel produit un lait avec lequel Clémence fait des merveilles. La jeune femme et son compagnon qui l’épaule à présent dans son activité, sont en train de faire construire une ferme dotée d’un laboratoire de production à Beaufort, sur les terres natales de Clémence. Avec un père charpentier et une mère secrétaire, rien ne la prédestinait pourtant à l’élevage. C’est à l’occasion d’un stage d’observation au sein d'une chèvrerie durant son année de 4e que la vocation a gagné le cœur de Clémence. En 2016, son bac pro agricole en poche, elle concrétise son rêve d’adolescente en « s’installant » ! Depuis fin mai, ses petites protégées paissent en alpage, à Sainte-Foy-Tarentaise. L’automne les fera redescendre d’un étage alpin…

Une vocation de tous les instants    

À la chèvrerie, les journées débutent en pleine nuit, le réveil tintinnabulant invariablement à 3 h 30 du matin ! Clémence et Steven sont déjà sur le pont pour la traite du matin. L’aube pointe à peine le bout de son nez tandis que les deux éleveurs entrent en fabrication pour confectionner différents petits fromages, des flans, des yaourts, etc. Clémence produit également du Grataron, un des rares fromages de chèvre à pâte molle au lait cru, typique du Beaufortain. Son goût de terroir bien affirmé vient contrebalancer ses petits chèvres frais aux fines herbes, poivre et tomate. « À 7 h, nous prenons la route du marché. Un village alentour différent chaque matin, sauf le dimanche et le lundi ! explique Clémence. Sur place, les villageois dévalisent son stand qui fleure bon les arômes laitiers. « On observe un vrai besoin de connaitre la traçabilité des produits qu’ils consomment, poursuit la jeune femme. Et, fait nouveau depuis cette année, ils se soucient également, pour certains, du bien-être de nos animaux ». L’après-midi, une nouvelle traite suivie d’une nouvelle phase de production. Clap de fin de journée vers 19 h 30. Clémence avoue s’épanouir totalement dans cette activité au contact de ses chèvres, au grand air et autour d’un savoir-faire ancestral qui lui permet de maitriser la production de A à Z. Au paradis des chèvres de Mademoiselle Clémence, petits et grands sont les bienvenus pour une pause pastorale au cœur de l’été !

La ferme de Mademoiselle Clémence

logo footer 

Gardons le contact

contact   facebook   twitter   flux rss  picto pinterest  youtube

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30