#PORTRAIT

Guillaume Fabrocini, pastier de Maurienne

écrit le 08 octobre 2019
Portrait de Guillaume Fabrocini

« Je suis né à Turin mais j’ai grandi à Modane, dans une véritable féerie économique… », résume, un brin nostalgique, Guillaume Fabrocini. Modane et ses familles d’immigrés italiens, Modane et sa gare (véritable épicentre du village !), Modane, théâtre de l’enfance de Guillaume Fabrocini, bercée par les départs et les arrivées ferroviaires, les éclats de voix et les parfums de cette culture transfrontalière.

« Je me rends compte aujourd’hui que j’ai côtoyé, petit, des femmes et des hommes qui ont façonné la Maurienne », explique-t-il. Pour les études d’abord, puis pour le travail, il s’éloigne un temps de sa vallée adorée mais revient aux sources au début des années 2000 en décidant de créer une « activité qui a un sens avec le territoire ». Sans vraiment le savoir, Guillaume Fabrocini va renouer avec une tradition séculaire : celle de la fabrication de pâtes.

Un savoir-faire mauriennais

C’est en effet en Maurienne que la première usine de pâtes de Savoie s’implanta en 1884, grâce aux Bozon Verduraz, une famille du cru. La puissance de l’hydroélectricité combinée à l’attractivité de cette usine pastière va permettre, au début du 20e siècle, la production de plus de 125 tonnes de pâtes par jour ! Fondée en 2005 par Guillaume, Pasta & Aromi, entreprise familiale, fabrique des spécialités savoyardes qui perpétuent un certain travail de mémoire. « Nos pâtes racontent des histoires sur notre territoire et notre terroir, précise-t-il : lorsque vous dégustez Les tisons du diable, c’est la légende du pont du diable situé au-dessus des gorges de l’Arc qui vous est contée ! En échangeant avec Frère Nathanaël de l’abbaye de Tamié, j’ai remis la Soupe de mai au goût du jour. Ici, de (vrais) crozets à la farine de blé tendre, là des taillerins au safran de Maurienne ou aux parfums emblématiques de nos montagnes…» Un patrimoine à valoriser, des matières premières locales et bio, valent aux gammes de notre désormais « Maître artisan » l’appellation Marque Savoie et Bio des Alpes. Dernièrement, Pasta & Aromi a fait revivre dans son musée les pâtes « La lune » créées du temps des Bozon Verduraz. Une histoire (de pâtes) qui n’a pas fini de nous régaler…

logo footer 

Gardons le contact

contact   facebook   twitter   flux rss  picto pinterest  youtube

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30