#PORTRAIT

Perrine Pelen, boucler la boucle

écrit le 21 janvier 2020
Portrait de Perrine Pelen

Les championnats du monde de ski Courchevel Méribel 2023 auraient difficilement pu rêver meilleure directrice générale : Perrine Pelen revient à ses premières amours.

Perrine Pelen affiche aujourd’hui encore l’un des plus beaux palmarès du ski français : quinze victoires en coupe du monde, trois médailles olympiques et un titre de championne du monde de slalom en 1985.

C’est en arrivant Grenoble, à l’âge de 8 ans, que la relation de Perrine avec le ski et la compétition a débuté. « Mon lien avec la Savoie, c’est une histoire de cœur. Quand on est skieur, au niveau national, dans les compétitions, beaucoup de choses se passent ici. Et j’y ai aussi des attaches familiales. » Mais c’est avec les Jeux olympiques d’Albertville en 1992 qu’elle a noué une relation durable avec la Savoie.

Les JO : de la participation à l’organisation

Perrine rejoint le comité d’organisation des Jeux Olympiques d’Albertville 1992 à l’invitation de Michel Barnier. « Il voulait que j’intègre l’équipe en tant que personnalité qualifiée. J’ai alors rejoint le comité d’administration des JO. Mon histoire avec la Savoie a vraiment démarré avec les jeux et cette vision extraordinaire portée par Michel Barnier : que l’événement soit un formidable accélérateur du développement du territoire. » L’histoire de Perrine s’est poursuivie à travers l’agence touristique de Savoie et Savoie Mont-Blanc Tourisme, qu’elle rejoint comme responsable marketing, afin d’organiser de grands événements, qui sont pour elle l’ADN du territoire : « Les championnats du monde de handball, d’aviron, de kayak… J’étais le maillon manquant entre le sport et le tourisme. »

Une nouvelle aventure

Michel Vion (président de la Fédération française de ski) la contacte en avril dernier pour lui dire qu’elle doit candidater à la direction de l’organisation des mondiaux de ski de 2023. Elle confie ne pas avoir dormi pendant une semaine : « Je me disais que je ne pouvais pas ne pas y aller. » Et la voilà lancée dans un nouveau challenge. « C’est un retour aux sources pour moi. J’ai travaillé pour de nombreux événements, mais jamais pour le ski. Je retourne dans ma discipline, dans ma famille. C’est une façon de rendre au ski français tout ce qu’il m’a apporté dans ma vie. J’ai l’impression de boucler la boucle. » Perrine veut susciter de la passion autour du ski, développer les pratiques et renouveler la clientèle. Et, bien entendu, intégrer une forte dimension éco-responsable : « Ces mondiaux seront une vitrine environnementale. Les acteurs de la montagne sont souvent critiqués, pourtant, ce sont aussi les premiers témoins du changement climatique. C’est l'opportunité de valoriser et de faire connaître les très bonnes pratiques. »

Avide de nouveaux défis, Perrine Pelen se lance donc dans une formidable aventure humaine, sportive et collective : « Cela ne va pas être simple, mais ce sera magnifique. »

Bio express

59 ans,
Directrice générale des championnats du monde de ski alpin Méribel Courchevel 2023
Grenoble

Crédit : Fabrice Rumillat

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30