#PORTRAIT

Clémence Maurel, laissez-vous emballer !

écrit le 13 mars 2020
Portrait de Clémence Maurel

Lyon, Londres, Lille, Paris, la Nouvelle-Zélande…Clémence Maurel en a parcouru du chemin. Aujourd’hui, fini la bougeotte ! Elle a choisi de revenir dans sa Savoie natale pour vivre et travailler en accord avec ses valeurs. Depuis 2018, sa société Cosse Nature fabrique des emballages alimentaires végétaux, non toxiques et zéro déchet.

Exit les films plastique ou papier d’aluminium pour emballer ses restes de repas ou son sandwich. Place à cet emballage nouvelle génération baptisé Cosse, en référence à l’enveloppe naturelle des petits pois. Réutilisable, il prend la forme des plats et des aliments grâce à la chaleur des mains. «  En 2050, il y aura dans les océans plus d’objets en plastique que de poissons. Il est temps de sortir de notre bulle et d’agir chacun à notre niveau » explique Clémence. Après une licence en éco-gestion et un master en commerce, c’est en Nouvelle-Zélande qu’elle découvre les « bee’s wrap », ces emballages en tissu et cire d’abeille. «  J’ai trouvé ça génial et je me suis aperçue, en rentrant en France, que ce produit n’existait pas ici. L’idée a germé dans mon esprit  et, à l’été 2017, j’ai quitté Paris et mon poste au sein d’une grande marque de boissons énergisantes, pour retrouver mes montagnes et cette connexion à la nature que j’avais perdue en route ».  

Un tournant dans la vie de la Savoyarde 

Clémence retrousse ses manches et transforme en laboratoire le petit atelier familial situé à Challes-les-Eaux. Son idée : remplacer la cire d’abeille qui peut contenir des résidus toxiques par de la cire végétale.  Elle jette son dévolu sur la cire d’un palmier appelé Carnauba et, pendant 8 mois, réalise de nombreux tests avant de trouver la bonne recette. Tissus en coton, résine de pin des Landes, huile de tournesol de la Drôme… Clémence choisi avec soin ses fournisseurs bio. L’encre utilisée pour imprimer le tissu ? Forcément à base d’eau et sans risque au contact des aliments. « J’ai dessiné 9 motifs colorés, histoire de mêler l’utile à l’agréable ! ». Dès les premières ventes sur Internet, le succès est au rendez-vous. Pour tenir le rythme, Clémence fait appel  à un atelier d’insertion puis décide de monter sa propre équipe en intégrant, l’été dernier, un local situé sur la ZA Côte Rousse à Chambéry-le-Haut. Elle s’entoure de 6 employés, dont 2 issues de l’insertion, et décroche une subvention pour un prototype de machine, aujourd’hui indispensable à la production. Et comme la jeune femme ne fait pas les choses qu’à moitié, elle s’appuie sur 2 incubateurs de start-up : Savoie Technolac et Ronalpia, spécialisé dans l’économie sociale et solidaire.

La persévérance, ça paye !

9000 cosses sortent, chaque mois, de l’atelier chambérien. Ils sont vendus sur Internet et dans 150 supermarchés bio et épiceries en vrac en France, en Italie et en Belgique. «  Depuis un an et demi, on n’a pas besoin de démarcher les clients, ils viennent à nous et sont avides de solutions durables pour leur vie de tous les jours». Pour prolonger l’aventure, Clémence a plus d’un tour dans son sac ! Elle planche sur la fabrication de pochettes en tissu, de pailles en bambou 100% françaises, ainsi que d’une éponge de cuisine en coton et jute. À suivre !

 

Bio express :
30 ans
Challes-les-Eaux
Fondatrice de Cosse nature

2020 03 Clemence Maurel 1020

Lien vers site Internet : https://www.cosse-nature.com/

CD73 blanc     

Gardons le contact

contact   facebook   twitter   flux rss  picto pinterest  youtube

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30