#DECOUVERTE

Beerscuit : le biscuit apéro au goût de malt

écrit le 17 mars 2020
Des produits de Beerscuit

Recyclage, innovation, choix des matières premières, atouts nutritionnels et gourmandise : Beerscuit coche toutes les cases ! Portrait d’une entreprise singulière, jeune pousse de l’économie circulaire savoyarde.

Produire et consommer autrement, en limitant l’impact environnemental et en réutilisant des ressources : ce sont les principes qui ont inspiré Julie Turchet qui a créé Beerscuit en février 2019. Elle s’est intéressée aux micro-brasseries dont les process de fabrication génèrent des ressources résiduelles insoupçonnées et largement inexploitées pour l’humain…

[beerscuit]

n.m. : Biscuit apéro salé upcyclé(*) qui permet de valoriser avec originalité les céréales ayant servi à fabriquer les bières artisanales locales.

(*) issu de la récupération et valorisé en produit de qualité.

Vous avez dit « drêches » ?

Il s’agit du principal ingrédient dans la recette des beerscuits. Ce sont les grains d’orge et de blé une fois maltés, c’est-à-dire germés et torréfiés, puis concassés, mélangés à l’eau et chauffés pendant le brassage. Ces céréales, retirées de la préparation, constituent le moût de la bière en quelque sorte. Derrière toute bière, il y a donc des drêches, et pas qu’un peu : au minimum 1 tonne par mois et par brasseur !

Ce sont ces céréales résiduelles, riches en protéines et en fibres, que Beerscuit se propose de valoriser. « Les drêches sont peu connues en cuisine. Elles sont plus habituellement utilisées comme nourriture animale Il a donc fallu travailler des recettes sans aucune référence ! », explique Julie. Pour obtenir ses biscuits apéritifs, elle y ajoute un peu de farine, de la matière grasse, des épices et des aromates. En attendant d’autres déclinaisons, la gamme affiche trois saveurs : l’original – entendez par-là le classique –, le romarin et le multi-graines. Tous naturels, sans additif, sans alcool et sans conservateur.

La boucle est bouclée !

Dans un Beerscuit, 70 % des ingrédients ont été cultivés, fabriqués ou recyclés en Rhône- Alpes. Julie travaille avec un réseau de brasseurs majoritairement savoyards ou de départements limitrophes (Isère, Rhône). Pour façonner 100 kilos de Beerscuit, Julie réemploie un peu moins de 50 kilos de drêches. Une petite affaire qui fait des heureux ! Les brasseurs d’abord, avec l’opportunité de valoriser un co-produit et de proposer à leur clientèle un complément à leurs bières. L’environnement en sort aussi gagnant car transformer des céréales hors circuits s’inscrit dans une démarche éco-responsable.

Cette année l’objectif est double : développer les partenariats avec les micro-brasseurs et obtenir la certification en bio. Rendez-vous dans quelques grandes surfaces, des magasins de proximité ou directement auprès de micro-brasseries partenaires pour goûter ces biscuits apéro insolites, à faible impact environnemental mais à fort potentiel convivial !

2020 03 Beerscuit 1020

Crédit : Beerscuit

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30