Vie sociale et confinement : témoignage d’élue

écrit le 30 avril 2020

Le Département adapte son organisation à la situation de crise sanitaire actuelle. Aujourd’hui Christiane Brunet s’exprime sur la continuité des missions liées à l’enfance, à la famille et à la cohésion sociale.

Question :

Quelle est l’organisation mise en place par le Département pour assurer la continuité de ses missions au service des familles et des enfants ?

Réponse de Christiane Brunet, vice-présidente déléguée au lien social, à l’enfance, à la famille, à la jeunesse, à la PMI Département de la Savoie :

Dès le début du confinement nous nous sommes retrouvés face à des problématiques nouvelles, notamment pour les questions des premières vaccinations et des premières visites médicales pour les nouveaux nés. Nos services PMI ont poursuivi le suivi, en complémentarité avec les cabinets de ville des médecins, pour ne pas passer à côté de visites médicales nécessaires pour ces enfants.

Question :

Le confinement bouleverse la vie familiale. Comment les personnels départementaux font-ils face ?

Réponse de Christiane Brunet, vice-présidente déléguée au lien social, à l’enfance, à la famille, à la jeunesse, à la PMI Département de la Savoie :

Nous avons rapidement organisé les choses pour éviter la rupture de prise en charge de nos usagers, notamment au niveau de la protection de l’enfance. Au tout début la question était de savoir comment gérer la situation de ces enfants, en mettant des liens en place avec l’éducation nationale, pour que des cours leur soient apportés, il a aussi fallu que nos agents, en lien avec les maisons d’enfants, en lien avec les assistants familiaux, soient équipés de masques, afin de soulager la situation. Le Foyer de l’enfance a lui particulièrement  évolué dans ses pratiques, notamment avec la création de nouvelles places, dites éphémères, pour répondre à d’éventuels besoin de placements d’enfants dans cette période de confinement.

Question :

Qu’en est-il des aides aux Savoyards les plus en difficulté ?

Réponse de Christiane Brunet, vice-présidente déléguée au lien social, à l’enfance, à la famille, à la jeunesse, à la PMI Département de la Savoie :

Là aussi avec la Caisse d’allocation familiales il n’y a pas eu de rupture de droits, les bénéficiaires du RSA  ont vu leur situation se poursuivre sans demande de situation à ce moment précis. On est dans l’idée d’une continuité des droits pour le moment.

Question :

Comment se passe dans ce contexte la prise en charge des Mineurs non accompagnés (MNA) ?

Réponse de Christiane Brunet, vice-présidente déléguée au lien social, à l’enfance, à la famille, à la jeunesse, à la PMI Département de la Savoie :

Frontière fermée correspond à un arrêt des arrivés de mineurs non accompagnés. Donc la situation est sous contrôle, avec bien sûr des adaptations, notamment car les enfants ne sont plus scolarisés. Mais nous avons pu démontrer au travers des différentes conférences sociales menées par téléphone avec les professionnels de l’enfance, qu’il était possible de redéployer certains professionnels, pour répondre aux besoins.

Plus d'infos sur la compétence Action sociale

CD73 blanc     

Gardons le contact

contact   facebook   twitter   flux rss  picto pinterest  youtube

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30