#DECOUVERTE

La Savoie, on l’aime nature #2 : les Chassettes

écrit le 29 mai 2020
Un sentier dans le sous bois

A cheval sur les communes de Challes-les-Eaux et de La Ravoire, c’est un biotope unique à proximité immédiate de Chambéry ! Entre marais et boisements, le site des Chassettes constitue un écrin de nature aux multiples richesses. Sur 22 hectares au pied du Massif des Bauges, il fait office de poumon vert dans le paysage urbanisé qui l’entoure.

Marais ou bois ?

Le site des Chassettes correspond à une ancienne tourbière, un milieu humide où s’accumulait de la tourbe à partir de végétaux morts. L’alimentation en eau ayant diminué, la tourbière s’est assèchée, laissant progressivement place à des végétaux puis à une forêt. Voilà pourquoi le site est aujourd’hui composé en grande majorité de boisements ! Mais il offre toujours aux promeneurs la possibilité de découvrir trois stades de végétation : les bois humides denses, qui occupent l’essentiel du site, principalement constitués d’aulnes, des prairies ainsi que des roselières, ayant un besoin important en eau. Deux petits ruisseaux captent les eaux qui ruissellent et alimentent le site, qui fait office de réceptacle. Ils rejoignent ensuite le ruisseau de la Mère.

Une multitude d’espèces à observer !

A cette variété de milieux naturels correspond une grande variété d’espèces qui trouvent ici un havre de nature.

Parmi les espèces remarquables côté flore, s’y épanouissent notamment l’inule de Suisse, plante protégée à fleurs jaunes et feuilles aromatiques, adepte des prairies humides, tout comme la sanguisorbe officinale aussi appelée grande pimprenelle ou encore la succise des prés.

Malgré les apparences, les lieux sont densément peuplés de petits et grands habitants : les mares et fossés sont très favorables à la reproduction des amphibiens comme la grenouille rousse et des libellules, notamment l’aeschne printanière, une espèce rare dans les marais de la cluse de Chambéry. Les boisements eux sont le paradis des oiseaux : des rapaces, le milan noir ou encore le bondrée apivore qui trouvent aux Chassettes de petits mammifères à chasser, des espèces communes aux milieux forestiers telles que le pic épeiche ou la sittelle torchepot, et d’autres plus rares comme la mésange à longue queue ou le pic mar.

Un site témoin de l’évolution paysagère

L’histoire des Chassettes se confond avec celle de la cluse Chambérienne. Originellement utilisé pour l’agriculture notamment l’extraction de tourbe ou encore la fauche, il a joué pendant les Trente Glorieuses (1945-1975) le rôle de lieu de stockage de déchets. Aujourd’hui, sa vocation a évolué avec l’urbanisation alentour. Le site joue un rôle essentiel d’expansion des crues et de décantation des eaux pluviales. Et pour la population locale, c’est l’opportunité de bénéficier d’un espace naturel et pédagogique bénéfique au cadre de vie !

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30