Observatoire de l'environnement

Les eaux souterraines

D'où vient l'eau qui coule de votre robinet en Savoie ?
Les eaux souterraines constituent une ressource de première importance, en particulier pour l’alimentation en eau potable mais pas que...

Ces eaux souterraines ont également une vocation sanitaire avec les eaux thermales, qui en transitant en profondeur, se réchauffent et se chargent en minéraux spécifiques aux roches traversées. Elles sont issues d’aquifères (nappes souterraines) aux caractéristiques très différentes :

 

  • les aquifères karstiques, perméables et de faible capacité, essentiellement présents dans les Préalpes calcaires (Chartreuse et Bauges) ; Les eaux issues de ces aquifères sont plus sensibles aux pollutions bactériologiques, à cause de leur transfert rapide au sein des massifs calcaires (peu de temps de filtration).
  • les aquifères fissurés de montagne (Vanoise…), retiennent de plus grandes quantités d’eaux ;
    Les eaux d’aquifères fissurés sont souvent exemptées de contaminations mais peuvent être naturellement plus chargées en traces métalliques, liées par exemple à la décomposition du granite, elles disposent d’un caractère agressif sur les canalisations ou l’électroménager à cause de leur faible minéralisation.
  • les aquifères molassiques (situés en périphérie d’une zone de montagne), sont peu perméables, de faible capacité et majoritairement situés dans l’Avant-pays ;
    La forte minéralisation des eaux souterraines dites molassiques peut également avoir des incidences domestiques sur les canalisations ou l’électroménager.
  • les nappes alluviales de fond de vallée (Combe de Savoie, cluse de Chambéry…), sont liées aux cours d’eau, souvent faciles d’accès, elles peuvent assurer la fourniture d'eau en quantité.

Chiffres clés :

  • 50 Millions de m3 d’eaux souterraines prélevées en 2018
  • 68 % sont destinés à l’eau potable, 31 % pour les activités économiques (industries…) et 1 % pour l’irrigation
  • 15 stations suivies par réseau de télésurveillance
  • 4 types d’aquifères

2017-Carte Reseau surveillance fonds geol©Dpt73

Globalement les eaux souterraines en Savoie sont de bonne qualité, particulièrement les eaux de nappe grâce à la filtration naturelle des eaux dans les alluvions traversées (graviers et sables).
Plus d’information sur la qualité des eaux de Savoie.Qualité générale des eaux souterraines (+lien vers l’ARS)

Afin de suivre les différents types de ressources en quantité, un réseau de Télésurveillance des Eaux Souterraines de Savoie (TESS) a été implanté après une phase de concertation avec des hydrogéologues experts. Plusieurs paramètres dans le choix des sites sont pris en compte, à savoir un une disposition des sites à différentes altitudes (de 300 à 1700m), une géologie caractéristique (calcaires, granites, dépôts sédimentaires variés), la présence des historiques de mesures, l’importance stratégique de la ressource et enfin la faisabilité technique.


Ainsi, entre 2008 et 2016, 15 stations (12 captages et 3 piézomètres) ont ainsi été équipées d’un système d’instrumentation automatisé, autonome, communicant par télétransmission les données mesurées (le débit des sources, la hauteur de nappes, la température, la conductivité de l’eau, et la pluviométrie). Les données recueillies permettent de suivre et comprendre au mieux le fonctionnement d’une grande majorité des ressources de Savoie.

Retrouvez le suivi de débits de ces sources

Données

Pour accèder à l'ensemble de nos fiches de données, consultez la rubrique  Accès direct aux données de l'eau

Passer les outils de partage

Partager cette page sur les réseaux sociaux
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30