Festival des Contes et Légendes de Montagne

écrit le 3 août 2020

En montagne, les contes et légendes sont peuplés d'êtres fantastiques… Zian des Alpes, colporteur d'histoires, vous emmène dans ce monde imaginaire.

Zian des Alpes, c’est son nom d’artiste.

C’est le fondateur du festival des contes et légendes.

Pour cette 25ème édition, la météo capricieuse l’a contraint de trouver refuge dans la salle polyvalente de Saint-Jean d’Arves en Maurienne.

Mais un peu d’éclairage et seulement quelques accessoires suffisent à Zian pour nous emmener en voyage…

Zian des Alpes : « Là on va partir au sommet des aiguilles d’Arves, avec la conquête des montagnes au 19e siècle, on va aussi aller à la découverte du monde des fées, du diable, tout cet univers  de contes et légendes que j’ai pu collectionner au fil du temps. »

Sonore live « Mais revient alors sur les lieux du crime Bonnivar, qui n’est autre que le diable. ».

Ce festival remet au goût du jour la vieille tradition savoyarde des veillées au coin du feu où se racontent de belles histoires

Zian : « La particularité des histoires de montagnes, c’est qu’on est plutôt dans un récit de montagne qui bascule dans la légende. Une légende, c’est un récit, un fait réel, qui a été « enlubiné ». Alors qu’un conte c’est quelque chose de complètement inventé qui prend les bornes de la réalité. C’est un peu la différence. Dans les territoires de montages, notamment dans la vallée de la Maurienne, et en Savoie en général, on a beaucoup plus de légendes que de contes. Et c’est celles-ci que je m’attache à mettre en valeur. »

Live : Mais c’est vrai… des petits pas. »

Cette année, avec la crise sanitaire, seules trois représentations étaient au programme de ce festival soutenu par le Département de la Savoie.

Habituellement 40 animations avec une quinzaine de conteurs sont à l’affiche pour toucher le public le plus large.

Zian : « Petits, grands, moyens vacanciers, gens du pays, gens de la vallée, c’est un grand mélange, tout le monde s’y retrouve, tout le monde n’irait pas écouter un conte tous les soirs, mais une fois par an ça fait du bien. En plus on va dans différents villages, dans différents lieux, Ce n’est pas les gens qui vont à la rencontre du festival, c’est le festival qui se déplace pour aller à la rencontre des gens dans les différents villages. »

Zian et tous les conteurs du festival auront encore de belles histoires à vous raconter l’année prochaine.

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30