#DOSSIER

Sapeurs-pompiers : mobilisés pour votre sécurité

écrit le 12 septembre 2020
Des pompiers en service dans une ambulance

Accidents de la route, incendies, inondations, blessures à l’occasion de compétitions sportives, ou encore accueil d’urgence de touristes bloqués sur la route des stations : quand il s’agit de secourir les personnes, protéger les biens ou l’environnement, ils sont là ! Les quelque 2 500 sapeurs-pompiers du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Savoie veillent 24h sur 24 et 365 jours par an à votre sécurité.


Ils sont professionnels ou volontaires, hommes, femmes, jeunes, parfois saisonniers, aux profils très différents mais ils partagent tous le même engagement, au service des autres. Du traitement de l’alerte reçue au 18 ou au 112 à leur intervention sur le terrain, la chaîne de compétences qui se met en marche et les moyens matériels et humains mobilisés ne doivent jamais rien ni au hasard ni à l’improvisation. Une organisation sans faille qui leur a permis de secourir, partout en Savoie, plus de 30 000 victimes en 2019.

Repères chiffrés

  • 2 510 sapeurs-pompiers dont :

         › 1 910 sapeurs-pompiers volontaires
         › 471 sapeurs-pompiers professionnels
         › 129 sapeurs-pompiers du service de santé
         › 270 sapeurs-pompiers volontaires saisonniers en renfort pour les saisons touristiques d’hiver et d’été

  • 109 personnels administratifs et techniques spécialisés
  • 600 véhicules dont 84 véhicules de secours et assistance aux victimes

Sur tous les fronts…

On les connaît « soldats du feu », chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Mais sur la centaine d’interventions effectuées chaque jour par les sapeurs-pompiers savoyards, plus de 80% concernent le secours d’urgence aux personnes. Rien n’est jamais routinier ! Leurs missions s’ajustent non seulement aux évolutions de nos sociétés et du contexte (pandémie, menace terroriste, incidents industriels, risques technologiques, évolutions techniques, etc.) mais aussi aux réalités locales. Et de ce point de vue, la Savoie est plutôt un territoire complexe : risques naturels liés au relief de montagne, zones enclavées, présence saisonnière de populations touristiques importantes, principalement en stations d’altitude, nombre conséquent de tunnels routiers et ferroviaires, risques chimiques (industrie et transport), ou encore risque nautique sur 10 grands lacs…

Le SDIS, un service public à l’échelle départementale

Dimensionné pour répondre à ces réalités et à l’ensemble des risques, le SDIS de la Savoie est un établissement public, placé sous la double responsabilité du Préfet de la Savoie et du Président du Conseil départemental. Au Département revient l’administration et la gestion financière et au Préfet la direction opérationnelle ainsi que la mise en œuvre des moyens de secours. Ce pilotage, centralisé au niveau départemental, permet de couvrir efficacement le territoire et de mobiliser rapidement les moyens nécessaires, quel que soit le lieu où les pompiers sont appelés à intervenir. Le SDIS de la Savoie disposait en 2020 d’un budget de plus de 83 millions d’euros dont 37% de contribution du Département (30 millions d’euros inscrits à son budget 2020).

Le SDIS de la Savoie en chiffres

  • 2 510 sapeurs-pompiers et 109 personnels administratifs et techniques spécialisés
  • 30 160 victimes secourues
  • 34 684 interventions en 2019 soit 108 par jour en moyenne :

         › 80% de secours à personnes
         › 6% sur des accidents de la circulation
         › 6% pour des incendies
         › 1% lié aux risques naturels
         › 7% d’opérations diverses

  • 87% des départs en intervention sont réalisés en moins de 10 minutes
  • 83 millions d’euros de budget

*chiffres 2019, à l’exception du budget du SDIS 2020.

Toujours prêts !

Du relief, des lacs, une population départementale qui passe de 450 000 à plus de 1,2 million de personnes en saison d’hiver : la Savoie est un territoire atypique et exigeant quand il s’agit de sécurité civile. Un défi quotidien pour les sapeurs-pompiers !

2020 09 DS Pompiers4 CYPerrin 1020

Des équipes opérationnelles partout au plus près de vous…

Pour assurer ses missions de protection de façon ordinaire dans des contextes souvent extraordinaires, le SDIS mise sur son organisation. Un maillage territorial ajusté, organisé en neuf bassins opérationnels (Aix / Chautagne – Combe de Savoie / Bauges – Albertville – Moûtiers 3 Vallées – Haute-Tarentaise – Haute- Maurienne – Maurienne – Chambéry / Chartreuse – Avant-pays savoyard) et 80 centres d'intervention auxquels s'ajoutent neuf postes avancés saisonniers. Ce sont des centres de secours ouverts juste pour une période de l'année ou des antennes de gros centres d'intervention. En plus des missions « classiques » de secours aux personnes et de lutte contre le feu, les sapeurs-pompiers savoyards sont formés aux interventions de grande ampleur (avalanches, recherches de victimes), aux sites artificiels tels que les barrages, mais aussi à la spéléologie, à l’escalade, au canyoning, à l’alpinisme, etc.

Repères chiffrés

  • 162 927 appels traités par le CTA en 2019
  • 34 % d'appels ont donné lieu à une intervention
  • 2 min 25 de délai moyen de traitement d'une alerte
  • 5 min de délai moyen d'un départ en intervention
  • 80 centres d’intervention
  • 9 postes avancés saisonniers

112 / 18 : Allô les pompiers ?

Pour traiter les appels d'urgence, le SDIS est doté d'un Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS), situé à Saint-Alban Leysse. Ce Centre de traitement de l’alerte (CTA) occupe une grande salle où, 24 h sur 24, des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires sont à pied d’œuvre. Tous ont connu le terrain et emmagasiné plus de 200 heures de formation au traitement des appels. Ils le savent, en situation de détresse, leur voix est un élément de réconfort capital... L’opérateur doit rapidement géolocaliser l’appel et déterminer s’il est urgent ou non. Grâce à l'interopérabilité, c'est-à-dire la liaison permanente avec d'autres services tels que le SAMU, les forces de Police ou le Poste de Contrôle autoroutier par exemple, l'appel est soit redirigé vers le service compétent, soit un départ depuis la caserne la plus proche est déclenché tout en continuant à coordonner l'intervention. »

Formation permanente

Être pleinement opérationnels dans un contexte où les menaces et risques évoluent impose aux sapeurs-pompiers d’apprendre tout au long de leur carrière. C’est un métier qui bouge ! Au programme, formations, manœuvres, stages ou exercice grandeur nature. Lieu clos, pénombre, gestion d'un mouvement de foule, stress, aucun scénario n'est épargné aux sapeurs-pompiers.

Des caissons pour apprendre à dompter le feu

Comment se développe un feu ? Quelle type de jet de lance à eau privilégier ? Comment ouvrir une porte lors d’un incendie ? Pour entraîner et préparer les sapeurs-pompiers à ces situations, le SDIS dispose de deux sites accueillant des « caissons à feux » (à Montagnole et Montmélian). Ces équipements permettent d’observer les différents phénomènes thermiques et de s'entraîner aux solutions techniques à mettre en œuvre en situation réelle.

2020 09 Clavaud CSdis73 390 

Parole d’expert

Colonel Emmanuel Clavaud

Directeur départemental du SDIS 73

« Pour nous, sapeurs-pompiers, l’exceptionnel se prépare au quotidien ! Il n’y a jamais de routine. Prévenir les risques, anticiper, former, recruter, renforcer les synergies : l’intervention de nos équipes sur le terrain n’est que la partie visible de l’iceberg. Pour être efficace, le secours ne s’improvise pas. Nous sommes opérationnels H24 parce qu’une communauté d’hommes et de femmes, tous engagés à un niveau d’exigence maximal, combinent leurs compétences. Du mécanicien au psychologue, en passant par le logisticien ou les administratifs, chaque métier est un maillon fort. »

Engagement au service des autres !

 

Le sapeur-pompier s’engage au service des autres mais… il n’est pas le premier maillon de la sécurité ! Le premier acteur de la chaîne des secours en matière de sécurité civile, c’est le citoyen.

Savoir réagir en cas d'accident pour prendre les mesures nécessaires avant l'arrivée des secours organisés est l’affaire de tous. « Tous, à notre niveau, nous pouvons nous engager et adopter des comportements solidaires et responsables », explique le lieutenant-colonel Pascal Bojuc, Président de l'UDSP (Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de la Savoie). Cette association dispense des formations de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) ; Premiers Secours en Équipe de niveau 1 et 2 (PSE) ; et Sauveteur Secouriste du Travail (SST).

Connaissez-vous les gestes qui sauvent ?

Ceux à adopter en cas d’arrêt cardiaque, d’étouffement, d’incendie domestique ou encore d’hémorragie ? Il n’est jamais trop tard pour les apprendre ! Le calendrier des associations agréées de sécurité civile et les modalités des formations sont recensés sur le site « savoie. gouv. fr », onglet « Politiques publiques » puis « Sécurité civile et sécurité publique » et enfin « Sécurité publique ».

2020 09 DS Pompiers8 CYPerrin 1020

Sapeur-pompier volontaire (SPV) : et pourquoi pas vous ?

Ils sont veilleurs de nuit, professeurs d'espagnol, serveurs, elles sont monitrices d'auto-école, femmes au foyer, responsables commerciales : il n'y a pas de "portrait robot" du SPV ! Leur point commun : ils ont librement pris l'engagement de se mettre au service de la population.

Repères chiffrés

  • Durée moyenne de fidélisation des sapeurs- pompiers volontaires : près de 10 ans et 6 mois
  • Environ 21,5% sont des femmes*
  • 200 jeunes sapeurs-pompiers volontaires

* La Savoie est plutôt bien placée en termes d’effectifs féminins par rapport aux autres départements et ce chiffre progresse.

SPV en Savoie, mode d'emploi

Motivé, disponible et en bonne condition physique, le « SPV » exerce les mêmes activités que le sapeur-pompier professionnel mais en parallèle de son métier ou de ses études. Si la mission vous tente, sachez qu’il faut avoir plus de 17 ans, jouir de ses droits civiques et ne pas faire l'objet de condamnations incompatibles avec la fonction de sapeur-pompier.

 

Quel est le parcours de recrutement ?

  • Premier contact avec le Centre de Secours de son secteur
  • Dossier d’informations à remplir
  • Tests théoriques et sportifs
  • Visite médicale
  • Participation à la journée d’accueil des nouveaux engagés
  • Une formation de 21 jours à effectuer sur maximum 3 années.

 

SPV le temps d’une saison

Le SDIS 73 a besoin de renforts en été et en hiver et recrute donc des sapeurs-pompiers volontaires. Une centaine de surveillants de baignade sont également recrutés chaque été pour les plages du département. Renseignez-vous !

+ d’infos et toute l’actualité du Service départemental d’incendie et de secours sur http://www.sdis73.fr/

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30