De la glace en cascade à Champagny-le-haut

écrit le 26 janvier 2021

Ce weekend, Champagny-le-Haut vient d'offrir aux grimpeurs une des seule occasion de se confronter aux meilleurs à l'occasion des championnats d'Europe de cascade de glace. Une compétition de haut niveau mais sans public du fait du contexte sanitaire.

Voix off :

Ambiance glaciale aux portes de la Vanoise !

Champagny-le-Haut accueillait le championnat d'Europe de cascade de glace.

Sans public, covid-19 oblige, c'est l'une des rares rencontres de la discipline maintenue cette année. Côté athlète c'était donc l'occasion de se confronter aux meilleurs grimpeurs du monde.

 

Interview : Juliette Bergman – Finaliste épreuve Vitesse – Grenoble

« J'aime bien la compéition, c'est très intéressant d'être prête le jour J, et puis le fait d'être dans une super team avec une super ambiance c'est génial aussi »

Voix off :

Bordés par les sommets légendaires de la Vanoise, ce Tripod mesure 24 mètres de haut et dispose d'un devers à 45°. La structure construite dans ce vallon très froid, permet d'organiser des compétitions internationales depuis 2012, encadrées par la fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne.

 

Interview : Niels Guillotin – Cadre technique FFCAM – Organisateur des championnats d'Europe

« Aujourd'hui on utilise des tuyaux de cuivre dans lequel on vient souder les buses d'aspiration des canons à neige. Donc ça brumise l'eau qui vient glisser sur du bidim et en gelant elle fait la glace. Même si c'est une formation artificielle, la formation de la glace on la maitrise pas »

Voix off :

La matin il fallait aller à la vite sur la paroi, c'était l'épreuve de vitesse.

L'après-midi, place à la difficulté.

Mais dans les 2 épreuves, le chrono compte !

 

Interview : Nathan Clerc – Finaliste Epreuve Difficulté - Bourg Saint-Maurice

« On a un temps de lecture pour regarder la voie car elle « à vue ». Aucun des athlètes ne la connait avant d'arriver. On a 8 minutes pour la décrypter la comprendre, mais du bas, sans toucher les prises. Une fois qu'on part dans la voie, le temps est très important en « dry-tooling ». Là on avait 7 minutes 30 pour finir ».

Voix off :

Clipper les dégaines, se cramponner et avancer en force et en finesse, l'exercice aura réussi aux frères Ladevant : les français Louna et Tristan se placent respectivement premier et troisième de la difficulté. Côté féminin, c'est la Russe Maria Tolokonina qui remporte la victoire dans les 2 épreuves.

Plus d'infos sur la compétence Sports

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30