#DECOUVERTE

Artistes tout terrain !

écrit le 16 avril 2021
œuvre photographique de Cœur de Tarentaise

La création artistique naît parfois là où on l’attend le moins… A l’invitation de territoires, certains artistes choisissent ainsi de s’installer au vert, le temps non seulement de créer mais aussi de partager leur art avec les habitants et conduire avec eux des projets artistiques. C’est ce qu’on appelle les « résidences » d’artistes, soutenues depuis longtemps par le Département. Savoie Mag est parti à la rencontre de ces compagnies qui ont investi les territoires de Cœur de Savoie, de Tarentaise-Vanoise et de l’Avant-pays savoyard.

Des artistes professionnels, un territoire volontaire et ses habitants, des acteurs locaux impliqués, beaucoup de créativité, du temps : ce sont les ingrédients pour un bouillonnement culturel garanti ! Là où elles s’installent, les résidences d’artistes servent à la fois la dynamique de création mais aussi le développement de l’éducation aux arts et à la culture auprès de tous les publics. Du gagnant-gagnant !

Etablir sa résidence : comment ça marche ?

Les résidences artistiques de territoire s’inscrivent dans le cadre de conventions territoriales de développement de l’éducation artistique et culturelle, initiées par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Auvergne Rhône-Alpes. Ce service de l’Etat a réuni autour de ce dispositif les services de l’Education nationale et les collectivités locales : la Région, le Département, le Conseil Savoie Mont Blanc et les intercommunalités concernées. Objectif : soutenir les artistes et développer, prioritairement dans des territoires ruraux, une offre éducative, artistique et culturelle à destination de tous, enfants, jeunes, adultes, personnes âgées, …

4 résidences, 4 ambiances !

Territoire Cœur de Savoie

Tous des oiseaux, saison 2

C’est à Saint-Pierre d’Albigny et alentours que le collectif Rabbit Research a posé ses valises cette année en établissant son quartier général au collège des Frontailles. Avec pour thème de travail : la fenêtre, celle qui ouvre sur un autre monde ! Tour à tour, chorégraphe, photographe, compositeur, architecte, urbaniste, scénographe, plasticien et metteur en scène s’emparent du sujet pour des créations qui mobilisent les habitants. Ce printemps, Emilie Camacho, danseuse chorégraphe, et Ania Winkler, photographe, sont allées à la rencontre de ceux qui travaillent auprès des animaux pour photographier leurs gestes professionnels et les transformer en gestes dansés. Et pour en conserver la trace, c’est avec les collégiens qu’elles travaillent désormais pour imaginer des cartes postales. En mai, place au land art avec Christian Bakalov, juste avant une semaine de partage du 26 au 30 mai à l’occasion de laquelle artistes et habitants se retrouveront pour une découverte des créations et des ateliers.

Plus d’infos sur www.coeurdesavoie.com

2021 04  Chaise CCoeurDeSavoie 1020  Crédit : Coeur de Savoie

Territoire de l’Avant-pays savoyard

Un Atlas sensible avec Les Inattendus

Créer un Atlas sensible du territoire : c’est l’objectif de l’association Les Inattendus, en résidence sur le territoire depuis 2019. Le projet a vocation à recueillir des récits, des images auprès des habitants et produire de manière collective des textes, dessins, sons, photos, archives à travers des ateliers d'écriture et de dessin, des temps de création photographique ou sonore. La première année, cette exploration artistique a donné corps à un bestiaire imaginaire, des cartes postales sonores ou encore des marches contées. Ce printemps, les artistes ont investi la bibliothèque de Champagneux et l’eau est au cœur des attentions, autour du thème « Vivre avec le Rhône ». L’Atlas se construit notamment avec les élèves du collège Charles Dullin avec un projet de cartes sensibles qui met en scène les cours d’eau du pays de Yenne. Après avoir sillonné le territoire, rencontré des habitants, des experts et collecté des témoignages, les artistes ont aussi proposé des ateliers ouverts à tous.

Plus d’infos sur www.avant-pays-savoyard.com

2021 04 Artistes CAvantPaysSavoyard 1020

Territoire de Tarentaise-Vanoise

La vie d’ici « entre les lignes »…

C’est reparti pour une saison ! Pour cause de crise sanitaire, la résidence du collectif d’artistes L’Endroit, en Cœur de Tarentaise, est prolongée d’un an. « C’est un projet incroyable ! Ce temps long qui nous est donné permet de vraiment établir une complicité avec le territoire : les habitants nous connaissent, nous font confiance et sont partants pour participer à l’ensemble de nos propositions artistiques. On se sent vraiment utile ! », nous confie le collectif. L’alchimie a fonctionné au-delà des espérances pour ce projet fondé sur la collecte d’histoires anciennes et récentes, de récits de vie. De ce matériau naît une vision poétique, décalée voire critique du territoire et de ses habitants. A la clé : un film participatif, projeté en plein air en février dernier, constitué d’une succession de scènes de vie jouées par plusieurs centaines d’habitants, un spectacle vivant tiré de la collecte de paroles en tournée dans les communes au mois de mai prochain ainsi qu’une pièce de théâtre associant un comédien professionnel et un chœur d’enfants du territoire. - Voir la photo du bandeau en introduction de l'article et la photo d'accroche -

Plus d’infos sur :
www.coeurdetarentaise.fr
www.lendroit.eu

Territoire de la Maurienne

L’art aux couleurs du patrimoine industriel et du sport

En matière de résidence, la vallée voit double ce printemps ! En Cœur de Maurienne Arvan, le collectif d’artistes peintres muralistes de La Maise et la photographe Sylvie Bonnot sont aux manettes du projet #Couleur Maurienne depuis janvier pour mettre en valeur le patrimoine industriel. A leur actif déjà, près de 30 ateliers, 600 personnes mobilisées, 9 fresques grand format réalisées et de nouvelles créations en cours ! Toutes seront exposées au Salon du Livre d’Hermillon en octobre. Changement de décor en Porte de Maurienne avec la comédienne Hortense Belhôte, le plasticien Laurent Perbos et le chorégraphe Philippe Vuillermet. Ici, le projet Sport Attitude(S) vise à explorer les liens entre art et sport sous forme de conférences théâtralisées, d’expositions, d’ateliers de sculpture ou de danse proposés dans le cadre scolaire. Et d’ici cet été, les secteurs de La Chambre, de Maurienne Galibier et de Haute-Maurienne Vanoise accueilleront aussi des résidences d’artistes.

Plus d’infos sur maurienne.fr

2021 04 Histoire foot feminin CSPM 1020

Crédit : SPM

Résidence littéraire de la FACIM

2021 04 Greogy Buchert CFrancescaMontovani 500


Pour sa 10e résidence d’écrivain, la Fondation Facim accueille Gregory Buchert au château des Allues à Saint-Pierre d’Albigny depuis le 15 mars dernier. Artiste plasticien, il est l’auteur de Malakoff, un premier roman très remarqué. Il partage son temps entre l’écriture et diverses actions de médiation : un atelier d’écriture avec un groupe d’adultes du territoire d’Aix-les-Bains, des rencontres en bibliothèques et des interventions en milieu scolaire. Il sera l’un des invités des Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc au mois de juin.

Pour échanger avec lui, rendez-vous le 30 avril à la bibliothèque de Barby, le 21 mai au Musée Faure d’Aix-les-Bains et le 27 mai à la bibliothèque de Gilly-sur-Isère.

Pluq d’infos sur fondation-facim.fr

 

Crédit : Francesca Mantovani - Editions Gallimard

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30