#DECOUVERTE

SkiTEC : une nouvelle vie pour vos skis !

Poubelle skiTEC

Glisser, déraper, déchausser : les skis parcourent des milliers de kilomètres à nos pieds ! Une vie active qui finit trop souvent tout schuss… dans une usine d’incinération des déchets. Chaque année, 500 000 skis sont jetés en France. La coopérative d’intérêt collectif SkiTEC, créée début 2021 et installée à Alpespace, fait le pari d’en sauver 20% d’ici 2025, en leur proposant une retraite au chaud dans votre salon ou comme matériau de construction. Et ça, c’est une première mondiale !

Développement du marché de la seconde main, progression des préoccupations environnementales : avant d’envisager l’élimination, on pense désormais d’abord réemploi, réutilisation ou recyclage. Ça vaut aussi pour les matériels de sport et de loisirs d’autant que depuis le 1er janvier dernier, les fabricants sont tenus de cotiser à un éco-organisme avec l’objectif d’organiser la fin de vie de leurs produits. Chez SkiTEC, c’est à un matériel emblématique du patrimoine savoyard qu’on s’intéresse : les skis !

Vieilles planches et matériaux composites…

Bois, polyuréthane, fibres de verre, aluminium, carbone, résine, métal : voilà ce dont est habituellement constitué un ski, en superposition de fines couches. Plutôt compliqué et coûteux à recycler. Mieux vaut miser sur la réutilisation ! Et ça commence par un défi : récupérer des skis. Premier réservoir de collecte, les déchetteries et particulièrement celles de Grand Chambéry, avec lesquelles coopère SkiTEC. S'ils peuvent encore servir sur la neige, vos skis prendront la piste d'une boutique solidaire. Sinon, direction la coopérative où ils rejoindront des stocks d’invendus ou des services après-vente, livrés par certaines marques. « L’attachement qu’on porte à ses skis fait qu’on n’a pas forcément envie qu’ils soient brûlés ! Savoir qu’ils peuvent être réutilisés, c’est important. Nous, derrière l’objet, c’est la mise en valeur du matériau et de ses qualités que l’on recherche », explique Emilie Vuillequez, directrice générale de SkiTEC. Et le ski n’en manque pas : légèreté, résistance, esthétique, ou encore capacité à supporter de grandes déformations.

Objectif réutilisation

Skis alpins, skis de fond, monoskis ou snowboards : environ 10 000 planches, rangées par couleur, attendent ici leur reconversion. C’est déjà beaucoup mais « ce n’est que 10% du volume annuel qu’ambitionne de traiter SkiTEC d’ici 3 ans. Car nous voulons avoir un impact significatif sur le flux annuel de skis-déchets », indique Emilie Vuillequez. Pour y parvenir, les projets se multiplient, recherche et développement à l’appui. D’abord continuer à fabriquer du mobilier. Finie la glisse, bonjour le design avec une gamme de produits composée de tables, assises, luminaires ou encore porte-manteaux, personnalisables aux couleurs des skis disponibles. L’avenir, c’est aussi la construction : les propriétés mécaniques du ski permettent de l’utiliser comme matériau pour des structures qui pourront se substituer à des charpentes en bois pour des bâtiments agricoles, hangars industriels, abris à vélo ou abribus par exemple. Un prototype d’ombrière est en cours de finalisation. Constituée à 90% de skis et 10% de bois, recouverte de panneaux solaires, elle pourra abriter 8 places de parking. Installation prévue à Aix-les-Bains au plus tard à l’automne. Bilan : environ 1 000 skis sauvés… La nouvelle histoire du ski s’invente ici !

Picto renvoi numérique : + d’infos sur skitec.fr

Crédit : skiTEC - Greg Randon

Passer les outils de partage

Partager cette page sur les réseaux sociaux
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

CD73 blanc     

Gardons le contact

DÉPARTEMENT DE LA SAVOIE

Château des ducs de Savoie
CS 31802
73018 Chambéry cedex

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

04.79.96.73.73
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h